top of page

Résultats de recherche

9 éléments trouvés pour «  »

  • Les premiers exemplaires de Caramel en train d'être livrés!

    Oui, il est là! Caramel est enfin disponible en livre dans toutes les librairies et les commerces en ligne. Et on est trop contents, car les premières commandes sont déjà en train d'arriver chez nos petits lecteurs! Il va y avoir des heureux pour Noël! Caramel est un petit ourson trop mignon qui n'a qu'un seul rêve : devenir aussi grand et fort que son papa. Dans la forêt, il essaye de faire peur aux lapins et aux papillons...sans beaucoup de succès. C'est alors qu'il croise une petite luciole, qu'il essaye d'attraper pour prouver sa force. Mais la luciole, espiègle, connue pour son mauvais caractère, va lui jouer un mauvais tour. Cette histoire tendre et sensible, adaptée du podcast, plaira aux enfants à partir de 4 ans. PROFITEZ DES SOLDES DE NOËL SUR COURVOLE.CO

  • Courvole souhaite un monde en paix.

    Courvole souhaite que le droit des enfants à vivre dans un monde en paix, libre et respectueux du vivant soit mis en œuvre tout autour de la planète. Non aux guerres qui déchirent l'humanité et font souffrir les peuples. Cette humanité qui doit maintenant s'unir pour faire face aux défis sociaux et environnementaux qui se présentent à elle. Courvole continue à espérer et rêver que cela soit possible un jour.

  • Les enfants enregistrent un podcast pour parler de musique avec Courvole!

    En ce mercredi, ce sont huit enfants âgés de 6 à 9 ans du centre de loisirs Anne Frank à Chalon sur Saône, questionnés par Noah, leur animateur, qui ont enregistré un podcast pour parler de musique et d'émotions. Les micros de Courvole étaient au rendez-vous! Durant 1h30, ils ont parlé de la musique qu'ils écoutent, de leurs chanteurs préférés, des instruments qu'ils connaissent et dont parfois ils savent jouer. Mais aussi, des émotions que la musique leur fait vivre. Pour finir, ils ont réagi aux musiques et aux sont que nous leurs avons fait écouter, ouvrant ainsi une fenêtre sur leur perception de l'environnement sonore auquel ils font face chaque jour qui leur fait vivre des émotions et interpréter le monde à leur façon. Le podcast "Viens, on parle de musique!" Animateur : Noah Réalisation : Aurélien Guillot

  • Miss Bourgogne 2022 : l'interview complète!

    Agés de 6 à 10 ans, deux groupes d'enfants des centres de loisirs de l'Est de Anne Frank à Chalon sur Saône ont pu vivre une expérience inhabituelle en participant à l'Est fait la une. Comme des pros! Grâce au studio mobile installé par Courvole et après avoir participé à un atelier d'initiation au podcast, les enfants ont pu interviewer Lara Lebretton, Miss Bourgogne 2022. C'est avec douceur et complicité qu'elle a joué le jeu de l'interview et répondu avec plaisir aux questions de nos petits journalistes en herbe. Voici l'interview complète de Lara Lebretton effectuée par les enfants.

  • Halloween : Les élèves de primaire de Chalon sur Saône fabriquent un podcast terrifiant!

    Depuis la mi septembre, les élèves de quatre écoles de Chalon sur Saône (71) participent aux ateliers Courvole. Chaque groupe écrit et enregistre une histoire d'Halloween au format podcast. Et vraiment, ils ont une imagination terrifiante! Quelle histoire vous fera le plus trembler? Réponse le 31 octobre sur toutes les plateformes d'écoute et courvole.co.

  • Caramel : le livre illustré pour les enfants enfin disponible en librairie!

    On l'attendait, le tout nouveau livre pour enfants de Courvole est enfin là! Caramel, le petit ourson qui grandit trop vite est disponible dès maintenant dans les librairies et les commerces en ligne dans la collection Mon petit Courvole. Résumé : Caramel est un petit ourson très impatient de grandir pour devenir aussi puissant que son papa. Alors, il se rend dans la forêt de Belpom pour impressionner les autres animaux. Mais il va y faire une rencontre inattendue : une petite luciole malicieuse qui va lui jouer un sacré tour! Une histoire tendre et attachante qui parle de l'importance de prendre le temps de devenir grand. A partir de 4 ans Texte : Aurélien Guillot Illustrations : Lisa Guisquier

  • Une histoire qui en cache d'autres

    C'est jour de marché dans le village Dakoté et un stand très particulier est en train de se monter : celui de Apolline Marcheloin la marchande de pieds. Cette histoire de 45 minutes et découpée en 4 parties, plonge les auditeurs dans l'univers de Courvole. On découvre bien sûr qui est cette Apolline avec ses articles...originaux. Pieds griffus, pieds de monstres, ieps à roulettes et pieds muets. Mais surtout, ne lui dites jamais qu'elle vend de simples panards, vous risqueriez de la mettre en pétard! Pas à pas, la marchande de pieds ouvre les portes de l'imaginaire en vendant ses articles aux passants mais aussi en racontant les aventures de son papa, Paulin Marcheloin, qui a parcouru le monde de Courvole à la recherche de trésors. Puis soudainement, apparaît un grand méchant, un voleur de pieds que l'on découvre pour la toute première fois dans les histoires de Courvole. Tout comme le petit Eliott, qui va partir à sa recherche en explorant les profondeurs de l'océan. Avec cette histoire, vous allez voyager dans ce monde, dans différents lieux et à différents époques. Humour, aventure, exploration et suspense insoutenable sont au programme. Elle convient parfaitement aux enfants de 5 à 12 ans tout comme à leurs parents. Petits ou grands, vous allez adorer écouter les récits de la marchande de pieds! La version complète est actuellement en vente dans la boutique.

  • Après l'histoire : Hugo et la porte des neiges, les mystères dévoilés!

    Bienvenue dans cet article qui se lit après l’histoire (sinon ça spoil carrément). Je vais te dévoiler les mystères cachés de Hugo et la porte des neiges. N’hésite pas à me laisser un commentaire et un petit like pour me dire ce que tu as pensé de cet article. Mon beau fils et moi Cette histoire est née d’une discussion entre Julien, mon beau fils et moi. Alors que j’avais l’idée de la porte des neiges et de la quête que Hugo devait mener, Julien, lui a donné cette tournure que l’on pourrait qualifier de post apocalyptique. Ca veut dire quoi ? Eh bien, c’est une histoire qui se passe après qu’une catastrophe ait eu lieu. Julien a 9 ans et demi, son monde imaginaire est riche et il a de très bonnes idées de scénarios. Du coup, ben j’ai gardé une grande partie de ce qu’il avait imaginé mais j’ai quand même dû en mettre de côté pour plus tard, sinon l’histoire aurait duré plus d’une heure et là, j’suis pas sur que t’aurais tenu jusqu’à la fin. Je te prépare donc une suite imaginée par Juju et moi pour bientôt. L'imagination en 3 dimensions Dans cette histoire, Hugo doit remplir la mission d’aller ramasser des châtaignes givrées pour sa maman. Il sort de la maison, c’est l’hiver et le village de Belpom est recouvert de neige tombée la nuit dernière. Quand je l’ai écrite, j’ai vraiment eu envie que tu puisses imaginer les choses en 3 dimensions. Tu marches aux côtés d’Hugo et tu peux entendre chacun de ses pas dans la neige, en t’aidant de la magnifique illustration réalisée par Lisa, tu peux imaginer ses vêtements, ses grosses bottes avec des dessins de licorne dessus et son petit sac en tissu. Hugo passe devant les maisons voisines avec leurs façades colorées. En marchant, il voit différentes empruntes de pas qui correspondent à des habitants du village. Chacun de ces habitants est un personnage que tu connais déjà comme Anaïs, le vieux Marcel, Ayoub le berger, Louis le zombie (enfin lui il vit dans le cimetière juste à côté)… ou d’autres, dont tu feras connaissance bientôt, comme par exemple Emy, la couturière de petits bonheurs et bien d’autres encore. Je ne vais tout te dire maintenant, non plus. Revenons à Hugo qui traverse le village de Belpom et arrive devant l’épicerie générale. Sur la vitrine de l’épicerie, quelqu’un, a écrit à la peinture bleue le message « Bottes de poils et pelles à neige première qualité ». Ce message indique aux clients que s’ils rentrent dans la boutique, ils vont trouver ce qu’il faut pour s’équiper face à la neige qui a recouvert le village, comme des bottes bien chaudes et de grandes pelles pour enlever la neige devant leurs maisons. » Allez, on appuie sur le bouton avance rapide… et Hugo est maintenant dans la forêt face à un rocher bien particulier, qui a été sculpté et sur lequel est gravé quelque chose. Cela veut dire que quelqu’un a pris le temps de le sculpter mais aussi que ce rocher avait de l’importance pour cette personne et certainement pour ceux qui ont pu vivre à son époque. Oui car on parle bien là d’une civilisation ancienne, d’une autre époque, un peuple qui aurait été là dès la création du monde de Courvole mais que l’on ne connaît plus aujourd’hui. Tu en apprendras bien plus sur cette civilisation ancienne, grâce aux jumeaux explorateurs Evan et Salomé qui vont partir sur leurs traces. Mais chut, j’en ai déjà trop dit. Une porte lumineuse Soudain, une porte lumineuse apparaît devant Hugo. Une porte ça sert à entrer quelque part, n’est-ce pas ? Hugo la franchit et sans vraiment qu’il s’en aperçoive, il est entré dans un autre monde. Un monde parallèle, qui permet de voir le futur ou en tout cas, une version du futur. Dans ce cas présent, c’est un futur très…sombre que Hugo découvre. Puisque le village où il vit avec sa maman et sa sœur Anaïs a été abandonné et que le château sur la colline a été transformé en usine ultra polluante par le grand méchant Maxximum. Celui qui est prêt à tout pour s’enrichir et agrandir son empire. Ce grand méchant est présent dans beaucoup d’histoires de Courvole. Il était d’abord là dans le décor puis des héros comme M.A.X le robot mais aussi M. Pomalo ont pris conscience de son existence et ont commencé à lutter contre lui. Dans ce monde parallèle, Hugo peut voir ce que son village deviendrait si on laissait faire le grand méchant Maxximum. C’est pour ça qu’il sait déjà qu’il va retourner à la porte des neiges, pour comprendre ce qu’il s’est passé dans cette version du futur afin de tout faire dans le présent pour que cela n’arrive jamais. Est-ce qu’il va y arriver ? On le découvrira ensemble dans un prochain épisode. Avant de finir cette émission, je vais te dévoiler un extrait de l’histoire qui a été coupé au montage et que je te laisse entendre ici. Hugo vient de franchir la clôture barbelée et atterrit de l’autre côté, il marche quelques mètres et… et je te laisse écouter. Merci d’avoir écouté cette émission. Si tu veux me dire quelque chose sur cette histoire ou dire bravo à Julien pour son imagination, tu peux nous laisser un commentaire sur le site ou sur les réseaux sociaux. A très bientôt dans le monde de Courvole.

  • Après l'histoire : un monstre dans ma chambre, je te dis tout!

    Bienvenue dans cet article à lire après l’histoire. Je vais tout te dire sur Russteeth, le monstre caché dans la chambre de la petite Louise. N’oublie pas de laisser des commentaires sur les réseaux sociaux et courvole.co. On plante le décor Dans cette histoire, la petite Louise habite dans le village de Belpom, avec ses parents dans une maison un peu à l’écart. La petite maison fabriquée en pierres qui proviennent de la carrière de Bélépine, est entourée d’arbres très anciens, âgés de plusieurs siècles et dont les longues branches ont poussées en prenant des formes étranges. D’ailleurs elles sont tellement grandes maintenant, qu’elles sont tout prêt de la fenêtre de la chambre de Louise. Depuis plusieurs soirs déjà, la petite fille se sent bizarre au moment d’aller se coucher. Elle est inquiète, car à chaque fois qu’elle se retrouve seule dans l’obscurité de sa chambre, elle entend des bruits bizarres et voit des formes qui lui font peur. Il faut dire que les volets en bois de sa chambre sont un peu anciens et qu’ils laissent passer la lumière de la lune qui fait danser les ombres des branches des arbres bizarres. C’est Emy qui interprète le personnage de Louise et elle y a mis tout son cœur pour, à la fois montrer les peurs qu’une enfant peut connaître mais aussi lui donner du caractère et de la force. Car Louise est à l’âge où l’on arrive à surmonter la peur du noir C'est quoi ce nom? Mais pour l’instant elle sent comme une présence inquiétante, se retourne et tombe nez à nez avec Russteeth, avec ses yeux en forme de flammes rouges et ses grandes cornes à rayures. J’adore ce personnage qui a des airs d’un démon rock n roll. Et l’illustration réalisée par Lisa colle tout à fait à ce que j’imaginais de ce monstre à la fois drôle et sensible. Peut-être que tu te demandes d’où vient son nom ? Eh bien, en vrai, j’aurais du mal à te répondre, il provient d’un mélange de plusieurs mots en anglais qui m’amusaient. Mais surtout, j’ai voulu que ce monstre porte un nom difficilement prononçable car déjà, il vient du monde intérieur, celui des créatures de l’ombre et des démons mais aussi parce que je trouve ça drôle que la petite Louise et en général tous les gens qui vont croiser sa route, n’arrivent pas à le prononcer. Ce qui lui fait un point commun avec un autre personnage : Zog, dont le nom est souvent prononcé de travers par les autres personnages, comme par les gens qui me parlent de lui dans la vraie vie. Tu peux écouter l'épisode où tout le monde écorche le nom de Zog, juste ici. Très vite Russteeth, qui est un monstre très demandé, va essayer de savoir depuis combien de temps il vient rendre visite à la petite Louise pour lui faire peur. Il sort un vieux calendrier en papier, qu’il déplie et compte les croix qu’il a griffonné dessus. A ce moment de l’histoire, on apprend deux choses. Déjà que Russteeth tient une sorte de planning d’intervention terrifiantes chez différents enfants mais aussi qu’il ne vient pas chez Louise le mardi soir car le lendemain c’est mercredi. Autrement dit, le mardi soir, la petite Louise n’a pas peur de s’endormir car le lendemain… il n’y a pas école. Ce qui suggère que la petite fille a des craintes de retourner en classe mais ça, l’histoire ne dit pas pourquoi. Quant au personnage de Russteeth, il a une identité difficile à comprendre. Il est à la fois, une sorte de monstre, une créature née de l’imaginaire de la personne qu’il vient voir et une créature qui vit dans l’ombre. Russteeth existe dans le monde intérieur des autres personnages ainsi que dans les recoins du monde de Courvole. En fait, pour faire plus simple, il existe là où quelque chose peut nous faire peur. Capable de faire vivre des moments terrifiants à ceux qu’il visite, Russteeth n’en est pas pour autant un personnage méchant. Selon lui, et je suis plutôt d’accord, il représente la peur que l’on doit dompter et qui fait grandir. Un monde vivant où tout est relié Dompter… ce ne serait pas un mot que l’on a entendu dans une autre histoire ? La dompteuse de géants, ça te dit quelque chose ? Si tu écoutes régulièrement les histoires de Courvole, tu as certainement remarqué que toutes les histoires sont reliées d’une façon ou une autre. Cela peut être par des lieux comme un village, une forêt, une cabane. Mais aussi par des évènements qui se sont déroulés, des objets. Parfois, certaines histoires se passent le même jour et au même endroit mais avec des angles de vues totalement différents. C’est le cas par exemple de l’histoire La chasse aux trésors avec Tom et Léa qui se passe le même jour et dans la même maison que l’histoire de Shadow, le chat espion, si tu écoutes ces histoires, tu vas trouver plein d’éléments en commun. D’ailleurs, soit bien attentif, car les détails cachés se trouvent également dans les illustrations faites par Lisa qui s’amuse également à relier différents lieux et personnages. Pour en revenir à notre histoire de monstre dans la chambre, je peux te dire Russteeth reviendra bientôt dans de nouvelles histoires, qu’il rendra visite à encore beaucoup d’enfants mais aussi… à leurs parents. Car les adultes aussi ont des peurs, souvent depuis tout petit. Et Russteeth est là pour les aider à les dépasser. Merci d’avoir écouté cette émission, n’hésite pas à me laisser un message sur les réseaux sociaux et courvole.co et à très bientôt dans le monde de Courvole.

bottom of page